Chapitre 3 : Bonnet

Ils sont une vingtaine sur le pont quand on débarque. Ils ont tous le même uniforme, bleu, blanc et rouge. Ils ont aussi tous le même chapeau. Et ils ont aussi des épées accrochée à leur ceinture. J'en aurai une moi aussi ? Quand nos sommes arrivés tous les regards se sont tournés vers nous mais Baptiste - pardon Renard - a continué à avancé. On se freyait un chemin parmis les matelots puis quelqu'un s'est avancé. Cette personne avait un grand chapeau noir recouvert de plumes rouges. C'est le capitaine. À son arrivée tout le monde se tut. C'est homme assez vieux 60 ans je dirai au maximum. Il a gardé une bonne corpulence et semble être respecté de tous. Quand il m'a vu, il m'a foudroyé du regard avant de clamer haut et fort :

-Qui est-ce donc ?

Baptiste ( je ne me ferai jamais à Renard) prends la parole.

-C'est un de mes ami capitaine. Il souhaiterai intégrer l'équipage.

Le capitaine me regarde toujours de travers.

-Je me nomme Travis, dis-je, et j'ai quelque chose qui pourrait vous intéresser et que vous ne pouvez pas refusé.

-Qu'est-ce donc, dit le capitaine.

Il ne pose que des questions ce capitaine ! Il ne sait pas parler normalement.

-Des cartes, dis-je.

-Et des cartes qui mènent où ?

-Aucune idée, dis-je, je ne sais pas lire de carte. Mais par contre elles étaient au capitaine pirate Albator.

L'effet est immédiat. Tous le monde est stupéfais et il y a 1 qui tombe dans les pommes. Tapette va. C'est clair qu'Albator est célebre ici. Alors je continue :

-Auriez-vous un navigateur ?

-Oui, repond le capitaine, il est quelque part par là, non ?

Dommage, j'ai cru qu'il allait enfin ne pas poser de question. En tout cas le navigateur lève la main et je me dirige vers lui en tenant mes cartes. Quand je m'apprête à lui donner je regarde dans ses yeux. Et je ne vois qu'une émotion arrogante et folle. Je ne lui donne pas et dit au capitaine :

-Je ne vais pas vous les donnez gratis.

-Que voulez-vous ?

-Que vous m'accepter parmis votre équipage et que vous soignez ma blessure au bras.

-D'accord, dit le capitaine. Donnez les cartes et Graufrette va vous soigner tout de suite compris ? Nous prenons la mer demain et tout le monde doit être en forme. Maintenant vous êtes matelot. Et sous mon commandement. Mais comment diable avez vous eu ces cartes ?

Je reponds tout en les donnant au navigateur.

-Je les ai volé a un type qui les avait volé à un type qui les avait volé à Albator.

-Vous êtes donc un voleur ?

Baptiste intervient :

-Il a arrêter. C'est un gars bien et il ne vous volera rien si il n'a pas de compte a vous rendre.

-Et vous avez un compte a rendre à Albator, Travis ?

-Oui, mentai-je, il a tué ma famille.

L'histoire de ce Travis est en train de partir dans tous les sens. Des murmures s'élèvent parmis les matelots. En tout cas je ne suis pas la ( le ) seul( e ) à avoir perdu ma famille. Mais " tué " par Albator, si.

Une fois que l'affaire " Albator meurtrier " est passée, un type qui a une morphologie carré s'approche pour me soigner mon bras. Il enlève les bandages vite fait et commence les points de suture. Ça fait hyper mal et je me retiens de crier, sinon je crie avec ma voix de fille et je me ferai cramé. Alors je sère les lèvres et m'efforce de supporter du mieux que je peux cette douleur. Allez Madge tu as vécu pire que ça. Une fois cette torture terminé, il me remet un bandage et je peux partir. Je ne traîne pas a vrai dire. Quand je me lève le capitaine dit :

-Vu que c'est Renard qui vous a amené ici vous partagerez sa cabine. Compris Bonnet ?

-Oui capitaine, dis-je.

Bonnet. Et puis quoi encore ? C'est quoi de ce nom pourri ? Ils se sont dit : Travis c'est de la merde , donnons lui un truc plus merdique ! Un surnom d'un nom qui n'ai même pas le vrai. Ça me donne envie de rire ! Mais le capitaine me continue son briefing :

-Ici, on élimine les pirates et autres mercenaire qui sont sur la mer. On a aussi le droit de zigouiller tout bateau appartenant à l'espagne. Interdiction de manger en dehors des heures de repas et toujours participer aux abordages. Compris ?

-Oui capitaine !

Le soleil commence à se lever. Les marins commencent a se préparer pour partir. Ils chargent des caisses de nourriture et des armes. Je n'aime pas trop en voir alors je m'en vais. Je vais dans la cabine à Baptiste. Il est là. Il a revétu l'uniforme du bateau. Il est en train de regarder le reste des cartes. Bah oui on a pas tout donné sur les 7 que j'ai prise on en a gardé 4. Oui nous sommes égoïstes. Je lui dis :

-Le capitaine m'a dit que je devais partager ta cabine.

-Tant mieux, dit-il, tu aurais pu te retrouver avec... Un mec en manque.

On rigole tous les deux. En un cas c'est bien de me trouver ici ( dans cette cabine) parce que je connais déjà Baptiste et qu'il est sympa mais le truc c'est qu'il reste un gars. En manque je sais pas mais c'est un homme et je suis une femme. La seule femme ( déguisé en homme ) qu'il va voir durant des mois. Il a dit qu'il me protégerai contre les vieux loups de mer daleux ( les plus jeune aussi ) mais qui me protège de lui ?

Peut-être qu'il ne me veut rien et que comme il dit " il n'est pas prêt ". Mais si il n'a jamais alors... Mais je lui ai accordé ma confiance. Et je dois respecter notre pacte. Alors je m'assids à côté de lui et regarde les cartes. Pour moi ce ne sont que des gribouillis sur un papier. Je demande à Baptiste :

-Tu arrive a lire et à comprendre ce qui est noté dessus ?

-Moyen. Mais je comprends l'essenciel. Par exemple je crois que Albator pense que la Terre continue par là et qu'il y a une île a découvrir.

Baptiste me montre la carte. Le monde est représenté mais a gauche de la carte là où il n'y a rien une ile de la taille du portugal est dessiné. C'est stupide personne n'a jamais dit quelque chose d'aussi insensé. Ce serait dire que l'on est pas tout seul sur Terre et que d'autres personnes la peuplerait. On s'en serait déjà rendu compte sinon, non ?

Baptiste a l'air perplexe aussi mais il ne dit rien. Il se contente de cacher les cartes et de me dire :

-Viens, on doit être sur le pont au départ.

-Au fait, dis-je, mon nom maintenant c'est Bonnet.

-Ca roule. N'oublie surtout pas de le garder. Et met l'uniforme aussi.

Il sort. Il y a un uniforme posé pour moi sur la table. Je vérouille la porte puis me déshabille et enfile l'uniforme. Je remets en place mon bonnet. Mon corps est différent. Il est plus masculin qu'avant. Et plus ... Sale et poisseux. Je ne me suis pas lavée depuis 1 semaine au moins. Pas grave et de toute façon je suis sûr qu'il n'y a pas de douche sur ce bateau. Au pire je pourrais faire un plongeon dans la mer. Mais après je devrai lâcher ma meilleure brasse pour rattraper le navire.

Je sors de la cabine, emprunte le couloir, sors sur le pont. Tout les matelots sont rassemblés et je remarque que certains defont les cordes qui attachent l'Oceanus au port. Quand le bateau s'éloigne du port les matelots poussent un cris de joie, tous a l'unisson. Une fois l'euphorie passé, un gars s'avance vers moi et dit :

-Toi le nouveau !

-Bonnet.

-Bref peu importe. Le capitaine a dit que tu été de tâche nettoyage.

Le gars me tent un seau d'eau et une serpillère qui semble avoir fait la guerre. Même si je me fais passer pour un gars je fait des taches de fille. Je prends rageusement ce qu'il me tent en grommelant. Je grimace quand il se tourne pour repartir.

-C'est Blanquette, dit Baptiste derrière moi, le second du capitaine mais entre matelot on l'appelle Grognon.

-Ah. C'est genial d'autant plus que je suis de corvée nettoyage, dis-je en mottrant mon superbe équipements.

Je m'éloigne de lui en trempant la serpillère. Puis je la pose et frotte, frotte. A un moment je m'acharne sur une tâche qui ne veut pas partir. Ça me rapelle le fait que certaines choses terribles sont arrivés dans la vie et on a beau se démener pour oublier on y arrive pas. Comme moi avec cette tache. Comme moi avec le décès de ma mère.

C'est stupide. Stupide. Stupide. Stupide. Stupide. Et encore stupide. Je me répète ça tout en frottant le plancher du pont.

Via Skyrock iPhone

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.167.126.106) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Lfai

    10/07/2016

    Coucou :)

    J'espère que tu vas bien.

    Hier deux articles sur Isaiah Washington & Henry Ian Cusick ont été mis en ligne.
    Aujourd'hui deux articles sur Lindsay Morgan & Ricky Whittle ont été posté.

    Articles à venir:
    Acteur: Lily James
    Série: Downton Abbey
    Film: 17 filles
    Livre: Les cendres froides

    Je te souhaite une très bonne journée.
    A bientôt.

    Lexi

Report abuse